news from the projects

Ast 1

La réduction du fardeau humain et socio-économique dû au paludisme est au cœur de la célébration du 25 avril de chaque année. Une date internationalement dédiée et reconnue à la lutte contre le paludisme. Le thème retenu pour cette année est : "Zéro Palu - Tirer un trait sur le paludisme".

Sachez que le paludisme reste la première cause de mortalité en République Démocratique du Congo avec plus de 13 072 décès en 2019 sur un ensemble de plus de 21 millions de cas. En effet, les efforts mondiaux de lutte contre le paludisme sont été menés et nous devons affirmer sans être contredit que les progrès sont réalisés qui ont permis de sauver des millions de vies mais le combat n’est pas encore gagné car malheureusement toutes les deux minutes, une vie est perdue à cause du paludisme.

palu 1

A l’occasion de la célébration de la journée mondiale de lutte contre le paludisme, nous nous invitons à la responsabilité pour mettre fin au paludisme en exhortant les dirigeants à intensifier la lutte. L’élimination du paludisme revient à investir pour une société prospère. De ce fait, cette lutte doit se focaliser sur le vaccin RTS,S/AS01 (RTS,S) qui est au stade d’essai clinique dans trois pays pilotes – le Ghana, le Kenya et le Malawi.

HPP-Congo, depuis sa création en 2006, exécute des projets de santé communautaire mobilisant ainsi la communautaire à faire face au paludisme. Dans ces lots de réalisations nous pouvons épingler la distribution de 3 216 213 moustiquaires imprégnées d’insecticide à longue durée d’action dans les provinces de Tanganyika et Sud-Ubangi avec l’appui financier du Fonds Mondial et de l’UNICEF. C’est ainsi qu’elle place la lutte contre le paludisme son cheval de bataille dans le domaine de la santé.

palu 2

Cette lutte continue encore dans les interventions efficaces de lutte contre le paludisme, VIH et TB sous le nouveau mode de Financement du Fonds Mondial (NMF3). Le projet vise à contribuer à l’amélioration de l’état de santé de la population de la province de Mai-Ndombe par la réduction du fardeau humain et socio-économique dû au paludisme, VIH et tuberculose en appuyant le protocole du Ministère de la Santé dans les structures sanitaires pour les 3 maladies, en sécurisant les fournitures et en s’assurant que toutes les dépenses soient justifiées et en s’assurant que toutes les données pertinentes soient rapportées d’une manière précises et opportunes dans les 14 zones de santé de la Division Provinciale de la Santé de Mai-Ndombe couvrant une population totale de 2 100 648 habitants.

palu 3

En 2020, 381 479 cas de paludisme ont été diagnostiqués et traités dans les structures sanitaires; et 21 830 dans les sites de soins communautaires dans la Division Provinciale de la Santé de Mai-Ndombe. C’est ainsi qu’un appel pour l’élimination du paludisme dans tous les pays d’ici 2025 a été lancé par le Directeur général de l’OMS en appelant la communauté mondiale de la santé à investir davantage dans la recherche-développement de nouveaux outils et de nouvelles méthodes de lutte contre le paludisme.

ODD1ODD3

Nouvelles des Projets

« Quelques secondes pour sauver des vies, nettoyez vos mains ! », c'est le nouveau slogan...
En vue de stopper la propagation du VIH et de soutenir les personnes séropositives à vivre longtemps...
30 avril est la journée nationale de l’enseignement en RD Congo. Pour notre part, nous allons...
Les habitants de Lemba et les environs ceci vous concerne. HPP-Congo, pour rapprocher ses clients...
Démarré en janvier 2020 avec comme objectif d’atteindre la sécurité alimentaire pour les familles...
HPP-Congo lance un avis de recrutement des stagiaires au projet TCE Tonga Nzoto
La réduction du fardeau humain et socio-économique dû au paludisme est au cœur de la célébration du 25...
HPP-Congo recrute un(e) Assistant(e) gestionnaire des contrats conclus avec les bailleurs de...

facebook     youtube    twitter    linkedin