news from the projects

9 out of 10 ONLY graphic PVA TWITTER

L'humanité d'aujourd'hui est assiégée par la pandémie de COVID-19, une évolution qui a entraîné des défis sociaux et économiques de grande envergure pour tous les pays du monde. Le 11 mars 2020, l'Organisation mondiale de la santé a déclaré que le défi sanitaire mondial de COVID-19 était une pandémie.

9 out of 10 ONLY graphic PVA FACEBOOK

La pandémie COVID-19 nous menace tous. Aucun individu, aucune communauté ni aucun pays ne peut faire face seul à cette crise. Pour vaincre la pandémie et éviter de mettre en danger la vie de milliards de personnes, nous devons travailler ensemble. Nous devons agir dans tous les pays et pour chaque personne. Se battre pour certains mais pas pour d'autres n'est pas une option. Cela ne fait qu'alimenter le risque pour nous tous.

9 out of 10 3x graphic PVA FACEBOOK

L'appel unanime des dirigeants mondiaux en faveur d'un vaccin du peuple en 2020

Il y a neuf mois, plus de 140 dirigeants, experts et anciens du monde entier ont lancé un appel sans précédent pour obtenir la garantie que les vaccins, diagnostics, tests et traitements COVID-19 seront fournis gratuitement à tous, partout.

9 out of 10 3x graphic PVA TWITTER

"Des milliards de personnes attendent aujourd'hui un vaccin qui est notre meilleur espoir de mettre fin à cette pandémie", a déclaré Cyril Ramaphosa, président de l'Afrique du Sud, lors de la réunion de juin. "En tant que pays d'Afrique, nous sommes résolus à ce que le vaccin COVID-19 soit exempt de brevet, rapidement fabriqué et distribué, et gratuit pour tous. Toute la science doit être partagée entre les gouvernements. Personne ne doit être relégué au dernier rang de la file d'attente des vaccins en raison de son lieu de résidence ou de ses revenus".

PVA 3 Biggest Manufacturers

"Nous devons travailler ensemble pour vaincre ce virus. Nous devons mettre en commun toutes les connaissances, l'expérience et les ressources à notre disposition pour le bien de l'humanité tout entière", a déclaré Imran Khan, Premier ministre du Pakistan. "Aucun dirigeant ne peut être tranquille tant que chaque individu de chaque nation n'est pas en mesure d'accéder rapidement et gratuitement à un vaccin".

La réunion des dirigeants mondiaux a donné lieu à une lettre, coordonnée par l'ONUSIDA et Oxfam, avertissant que le monde ne peut pas se permettre d'avoir des monopoles et de la concurrence pour faire obstacle à la nécessité universelle de sauver des vies.

PVA AstraZeneca

L'humanité est toujours menacée par le COVID-19

Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, au 3 mars 2021, COVID-19 avait infecté plus de 114 millions de personnes et tué plus de 2,5 millions de personnes dans le monde entier. Chaque jour, ces chiffres augmentent.

PVA Big Pharma

12,6 millions de personnes vivant avec le VIH ne sont pas sous traitement, selon ONUSIDA 2020. Tout comme le VIH et le sida, COVID-19 a un impact disproportionné sur les personnes qui sont déjà exclues. Il en va de même pour la tuberculose, une maladie respiratoire qui est la plus répandue dans les pays en développement et qui touche principalement les communautés pauvres et marginalisées. Les personnes qui manquent à l'appel pour être retrouvées et soignées risquent fort de perdre la vie à cause de la menace de COVID-19.

PVA Moderna

Lors de la rencontre de Chatham House qui s'est tenue au Royaume-Uni le 26 janvier 2021, la directrice exécutive de l'ONUSIDA, Winnie Byanyima, a clairement indiqué que 9 personnes sur 10 dans les pays les plus pauvres vont se passer d'un vaccin cette année. Elle a clairement indiqué qu'un petit groupe de nations riches représentant seulement 14% de la population mondiale a acheté la majeure partie de l'approvisionnement des principaux candidats au vaccin COVID-19 jusqu'à la fin de 2021.

Distribution du vaccin COVID-19

Il est essentiel que les vaccins COVID-19 soient distribués équitablement dans le monde entier et que les pays à faible et moyen revenu ne soient pas laissés pour compte. Ne pas le faire serait un échec moral catastrophique et pourrait conduire à un profond recul de l'égalité humaine.

PVA Pfizer

Les vaccins COVID-19 sûrs et efficaces doivent être traités comme un bien public mondial et l'égalité d'accès doit être considérée comme un droit humain fondamental. Ils doivent être distribués équitablement en fonction des besoins, et non de la capacité de payer. Les vaccins COVID-19 doivent être exempts de brevets et être définis comme un vaccin pour le peuple et non comme un vaccin à but lucratif.

Sans cette distribution équitable, alors que les pays riches se protègent des pires effets du virus, les pays plus pauvres seront vulnérables à de nouvelles épidémies, aggravant ainsi la pauvreté et les inégalités existantes.

pvg

Il incombe à tous les dirigeants de garantir un accès équitable aux vaccins COVID-19 dans le monde entier.

Les pays les plus riches doivent jouer leur rôle en évitant le "nationalisme vaccinal" et en résistant à des actions telles que l'achat de la majorité de l'approvisionnement mondial en vaccins, qui réduira l'accès ailleurs.

Le problème n'est pas seulement qu'il n'y a pas assez d'argent, ni que les vaccins sont alloués de manière injuste. C'est qu'il n'y a pas assez de vaccins qui sont fabriqués.

pvy

Soutenir l'appel à l'action de l’Alliance du vaccin du peuple (People's Vaccine Alliance)

Humana People to People soutient pleinement l'appel lancé par l’Alliance du vaccin du peuple (People's Vaccine Alliance) qui cherche à garantir ce qui suit :

- Veiller à ce que le vaccin soit acheté au prix coûtant réel et fourni gratuitement aux gens.

- Empêcher les monopoles sur la production de vaccins et de traitements en conditionnant le financement public de la recherche et du développement au partage libre par les institutions de recherche et les entreprises pharmaceutiques de toutes les informations, données, matériel biologique, savoir-faire et propriété intellectuelle.

- Veiller à ce que le vaccin soit vendu à des prix abordables : Les prix doivent être transparents et basés sur le coût de la recherche, du développement et de la fabrication, et tenir compte de tout financement public fourni.

- Mettre en œuvre une répartition équitable du vaccin qui donne la priorité aux travailleurs de la santé et aux autres groupes à risque dans tous les pays.

- Assurer la pleine participation des gouvernements des pays en développement ainsi que de la société civile du Nord et du Sud aux forums de prise de décision concernant les vaccins (et les autres technologies COVID-19) et garantir la transparence et la responsabilité de toutes les décisions.

Notre meilleure chance de nous protéger contre COVID-19 est de disposer de vaccins, de tests et de traitements qui soient accessibles à tous. 

ODD3ODD17

Nouvelles des Projets

Il est temps d’agir ! Il est temps de mettre fin à la tuberculose ! Les années passent, pas...
L’école normale DNS Mbankana a organisé les activités commémoratives de la Journée Internationale de...
HPP-Congo lance un avis de recutement d' un(e) Assistant(e) RH et Administration
L'humanité d'aujourd'hui est assiégée par la pandémie de COVID-19, une évolution qui a entraîné des...
Comme à l’accoutumé, chaque le 8 mars est célébré dans le monde entier la journée internationale de la...
Avis d’Offre N°07/HPP-Congo/2021 Recrutement d'un DIRECTEUR DE PROJET, Date prolongée jusqu'au 16 mars...
OFFRE 07 /HPP-Congo/2021, Recrutement d'un Directeur de Projet    
Depuis sa création en 2006, HPP-Congo ne cesse de s’attirer la confiance des bailleurs de fonds par...

facebook     youtube    twitter    linkedin